Pourquoi ?
Au fil des versions et des retours d'expérience, nous avons constaté que bon nombre de cas d'usages impliquent des connecteurs métier.
En bref, des applications métier implémentent une partie de la librairie de WebServices exposée par i-Parapheur, afin de déposer des documents à valider et/ou signer.
Malheureusement, nous constatons que la plupart des connecteurs métier, s'ils savent fort bien créer des dossiers dans i-Parapheur, ne savent pas faire le ménage en fin de circuit. Alors qu'il existe les méthodes en WebService pour réaliser cette purge.

On observe alors deux phénomènes, selon l'application métier:  
Les mêmes effets sont observables pour les dossiers créés manuellement dans i-Parapheur, si aucune stratégie d'extraction n'est en place.
In fine, le serveur se remplit, et rend l'âme: "full disk".

NB: En toute rigueur, tout document qui entre dans un parapheur doit bien en sortir un jour: ce n'est pas une GED, encore moins une plateforme d'archivage documentaire. Ainsi, il convient d'extraire de i-Parapheur tout ce qui y stagne.